AFEF Se faire dépister

Du bruit contre l'hépatite C

Lire la vidéo

Une maladie silencieuse

L’hépatite C est dite « silencieuse » car elle ne donne pas de symptômes, à part de la fatigue dans certains cas.
C’est une maladie virale qui entraîne une inflammation du foie pouvant évoluer vers une cirrhose et un cancer du foie.

ON PEUT L’AVOIR
SANS LE SAVOIR.

L'hépatite C ça concerne tout le monde

L’hépatite C se transmet par le sang, souvent sans que l’on s’en rende compte. Par exemple :

Opérations chirurgicales dans le passé

Appendicite, amygdales, accouchement...

Partage d’objets de toilette contaminés

Rasoir, brosse à dents...

Tatouages et piercings

Matériel ou liquides contaminés

Partage de matériel de consommation de drogues

Contaminé et non stérile (seringue, cuillère, paille...)

Autres contacts avec le sang non identifiés

Aujourd'hui, on guérit l'hépatite C

Désormais le traitement agit en quelques semaines et il est bien toléré.

Le dépistage pour sortir l'hépatite C du silence

En France, 75000 personnes ignorent qu’elles ont l’hépatite C. Se faire dépister, c’est la démasquer et la sortir de son silence.

L'hépatite C ça concerne tout le monde

L’hépatite C se transmet par le sang, souvent sans que l’on s’en rende compte. Par exemple :

Opérations chirurgicales dans le passé

Appendicite, amygdales, accouchement...

Tatouages et piercings

Matériel ou liquides contaminés

Autres contacts avec le sang non identifiés

Partage d’objets de toilette contaminés

Rasoir, brosse à dents...

Partage de matériel de consommation de drogues

Contaminé et non stérile (seringue, cuillère, paille...)

14583 personnes comptent faire du bruit contre l’hépatite C !

Vous aussi sortez l’hépatite C du silence.
Faites-vous dépister.

Prendre rendez-vous
avec un médecin

Pour aller plus loin

L’hépatite C est un virus qui se transmet par le sang. Pour éviter l’hépatite C, il suffit de ne jamais partager avec quelqu’un un objet qui pourrait avoir été en contact avec du sang : brosse à dents, rasoir, matériel d’injection de drogue, paille pour consommer de la cocaïne, aiguilles pour tatouages mal stérilisées...
Cependant, certains modes de contamination ne sont pas identifiés dans 30% des cas. Le dépistage reste donc systématique et indispensable pour tous.

Par ailleurs, il est important de prendre soin de son foie en évitant par exemple la consommation excessive d’alcool, une alimentation déséquilibrée ou la prise de médicaments non indispensables.

En savoir plus

L’hépatite C se dépiste par une simple prise de sang dans n’importe quel laboratoire d’analyse médicale. La prescription peut être faite par tout médecin. L’hépatite C peut aussi être dépistée dans les CeGIDD (Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic) ou dans de nombreuses autres structures comme par exemple les CSAPA (Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie). Dans ces cas-là, elle est souvent dépistée par TROD (petite goutte de sang au bout du doigt).

Tout adulte doit faire une fois dans sa vie une sérologie de l’hépatite C c’est-à-dire savoir s’il a été infecté ou non par le virus de l’hépatite C.

En savoir plus

Il n’existe pas de vaccin de l’hépatite C car c’est un virus qui varie beaucoup dans le temps et en fonction des personnes. Par contre, il existe un traitement simple qui permet de guérir l’hépatite C.

Ce traitement est sous forme de médicaments (comprimés) pris une fois par jour pendant 2 ou 3 mois. Il est de courte durée et bien toléré.

Plus le traitement est effectué rapidement après l’infection, plus les chances de guérir sont importantes. Il est important de ne pas trop attendre car sinon des lésions du foie peuvent apparaitre et évoluer en cirrhose et cancer du foie.

En savoir plus

Avec tous vos amis, on peut faire beaucoup de bruit ! Avec tous vos amis, on peut faire beaucoup de bruit !

Invitez vos amis à se faire dépister.